LE PROJET ROCHEBONNE

Disponible entre autres sur Apple Music | iTunes | Spotify | Deezer | Amazon MP3

L’idée

Rochebonne, c’est un vieux rêve réalisé : celui de jouer au bluesman. En replongeant à la fin de l’été 2014 dans les albums de blues et de country que j’écoutais adolescent, je me suis rappelé cette envie. C’est en trouvant peu après le nom de Rochebonne, qui évoque à la fois la culture cajun et un lieu d’évasion pour moi, que je me suis lancé. Mon but était d’être le plus direct possible, en n’enregistrant que des morceaux de moins de 3 minutes. Sans autres moyens que les instruments à ma disposition — guitares, percussions bricolées — et dans des conditions purement live, j’ai joué en laissant une grosse part à l’improvisation. Seule la structure du blues à trois accords était préétablie. Je cherchais une tonalité et un rythme, puis je partais pour la Louisiane, les grandes plaines de l’Ouest, m’amusant à rendre hommage à Robert Johnson, Stevie Ray Vaughan, Chet Atkins, JJ Cale ou Johnny Cash… Puis à partir de quelques esquisses de textes, j’ai ajouté des paroles, et Rochebonne est devenu ma peinture personnelle d’une certaine Amérique.

L’évolution

Au début, je ne prévoyais pas de rendre public ce projet, qui était presque un jeu. Mais comme le résultat me plaisait assez, j’ai peu à peu envisagé de le publier, avec l’aide de Samuel B. Rozenbaum à la réalisation. Au final, environ 90% des parties d’instruments sont restées les premières prises improvisées ou imaginées juste avant l’enregistrement, les 10% restants étant des petits ajustements ou effets qui donnent à l’ensemble une tonalité unifiée ou épicent un peu les chansons. Les parties de chant ont, elles, été enregistrées en plusieurs fois car j’ai peaufiné au fur et à mesure les textes qui avaient été écrits dans l’instant, et ajouté quelques chœurs.

La diffusion

J’ai trouvé plus amusant et original de diffuser les chansons l’une après l’autre, pour faire découvrir une nouvelle chanson tous les mois. Afin de pousser la démarche jusqu’au bout, j’ai choisi de mettre en ligne chaque semaine une étape de la production de la chanson du mois, de l’ébauche au mixage final. Et au bout de quatre mois, j’ai regroupé les quatre chansons terminées sur un disque produit en série limitée.

Publicités

Les commentaires sont fermés.